GE OPEP

OPEP

www.ge-opep.org

Groupement d’Employeurs

Créé en 2005, OPEP est le Groupement d’Employeurs des structures culturelles de Toulouse et de sa région.

 

Par le principe du temps partagé sous la forme de la mutualisation d’emplois, OPEP crée des postes entre plusieurs structures culturelles.

Le groupement d’employeurs recrute un ou plusieurs salariés pour le(s) mettre à disposition de ses membres, selon leurs besoins. C’est donc le GE qui est employeur du salarié.

Il peut également apporter à ses membres son aide ou son conseil en matière d’emploi ou de gestion des ressources humaines.

Le GE OPEP associe des associations, des entreprises, des collectivités territoriales de toute taille. Il peut être une réponse à tout poste administratif, technique et pédagogique en fonction des besoins.

 

Comment ça marche ?

En additionnant des temps partiels récurrents, le GE OPEP offre la flexibilité nécessaire au fonctionnement  des entreprises tout en préservant la sécurité du salarié :

le salarié est ainsi mis à disposition auprès des adhérents du GE qui est son unique employeur. Il a en effet un seul contrat de travail et est couvert par la convention collective du GE).

C’est le concept de la flexisécurité.

 

Les adhérents :

➔ ont recours à une main-d’œuvre qualifiée au moment où ils en ont le plus besoin

➔ sont libérés des tâches administratives liées à l’emploi d’un salarié

➔ peuvent bénéficier, de la part du groupement, d’aide ou de conseil en matière d’emploi et de gestion des ressources humaines

➔ bénéficient de l’expérience acquise par les salariés dans plusieurs structures adhérentes différentes

 

Comment on procède ?

➔ identification des besoins et maillage du poste nécessaire

➔ adhésion annuelle (50 € à 300 €) de votre structure au GE OPEP (et participation à la gouvernance du Groupement d’Employeurs)

➔ établissement des plannings de mises à disposition et conventions

➔ facturation mensuelle à l’association utilisatrice des heures de mise à disposition

schéma fonctionnement GE OPEP : relations entre le GE, la structure et le salarié
exemple de répartition du temps de travail d'un·e salarié·e du GE : 50% + 25% + 25% = 100%